Annaba

La ville dans l'histoire

Au pays des jujubiers, Reçut le nom de Bona El Hadida,d'où Bone en français.En 1058,elle fut entourée de remparts et s'adonna à la piraterie. Au XVIème s.,elle reçut arabe d'Annaba , dû à la présence des nombreux jujubiers qui poussaient dans la région."Interventions" étrangères.-En 1522 la ville fut conquise par Kheir ed Dine , puis occupée pendant quelques années par les espagnols,de 1535 à 1540 ; elle était alors très prospère. La Compagne d'Afrique y fonda un comptoir, qui subit le sort de ses autres établissements.Les troupes françaises prient possession d'Annaba dès 1830, mais durent l'évacuer presque aussitôt pour la reprendre en 1832.En août 1914, Bone, de même que philippeville ( Skikda, Algérie ) fut bombardée par les allemands.Au cours de la seconde guerre mondiale, la ville servit de base d'opérations aux armées alliées anglaises et américaines, arrivées le 13 novembre 1942; elle a subi de violents bombardements pendant l'hiver 1942-1943.

Faut savoir que Le Port ne comprenait à l'origine qu'une darse de 11 ha environ (actuellement profonde de 7 à 9m ), précédée d'un avant-port insuffisamment profond et souvent encombrée par les alluvions de la seybouse.Il a été transformé en port proprement dit,avec des fonds de 6.5 à 9m et une superficie de 68ha, protégé des vents du large par une jetée-sud.De plus , un nouvel avant-port précédant ce vaste bassin d'opérations, et séparé de lui par une autre jetée. a été aménagé grâce à un prolongement de la première et à la construction d'une troisième qui est perpendiculaire; ses fonds varient entre 6 et 13m.La proximité du complexe sidérurgique d'el Hadjar accroit encore actuellement l'importance du port d'Annaba et nécessite de nouveaux aménagement, devant porter sur une dizaine d'années, entre autres la construction d'une nouvelle darse; il lui est déjà annexé un silo d'une capacité de 120 000 tonnes.

Visite de la ville

Une demi-journée à Annaba

La ville en elle-méme est vite parcourue .Le grand charme d'Annaba est dans son site , la végétation qui l'encadre et les promenades qu'offrent ses environs.On pourra ainsi consacrer une bonne partie du temps à la visite de Hippone , toute proche , dont lei ruines et la basilique évoquent le souvenir de St Augustin.

L'église reste aujourd'hui a sa place , et il fut battit derrière l'enceinte une maison des vieillard , maintenu par les sœurs de l'église.A pied dans la ville Outre une petite promenade dans la vielle ville, ne manquez pas, é la mode du pays, d'arpenter dans un sens et dans l'autre le cours de la révolution. Son allée centrale ombragée et réservée aux piétons s'y prête à merveille ...et ne manquez surtout pas les kiosques vendeurs de Glace.

Les cotes d'Annaba

Les cotes d'Annaba font parties des plus belles cote de la méditerranée,s'étalant sur 80 km

Dans les saisons estivales la corniche de Bone est on peut plus Belle

Si vous venez à Annaba ne ratez surtout pas le village de Séraidi : 10km O...par la W18 en monte sineuse continue dont les plages sont magnifiques.

Et le village est féerique au sommet des montagnes. Au final, Annaba est une ville coquète de l'Algérie. Elle fait partie des villes les plus cosy de ce magnifique pays... Vous serez les bienvenus chez nous !

Voir aussi

Navigation
Accueil

Encyclopédie

Contribuer

Boîte à outils

Dictionnaire

Chercher un mot :

Conjugueur

Conjuguer un verbe :