Aronia melanocarpaAronie à fruits noirs, Aronia noir, Aronia à fruits

L'aronia est un arbuste, proche parent de l'alisier, originaire d'Amérique du Nord. Ils étaient là-bas très estimés des Amérindiens qui les faisaient sécher pour les mélanger à d'autres fruits dans leurs galettes d'hiver. En France, où il est arrivé au début du XVIIIème siècle, il est surtout cultivé pour ses qualités ornementales : sa floraison est blanche, comme celle de l'aubépine, et ses couleurs d'automne sont éclatantes.

Ses fruits possèdent pourtant un grand potentiel culinaire. Ils ont un peu l'apparence et le goût des cassis, mais sont bien plus acides, avec un parfum de résineux. D'ailleurs, aux États-Unis, les aronias sont plantés aux endroits où les cassissiers ne poussent pas. D'abord durs et rouges, ils deviennent violets, puis noirs et lustrés à maturité. Crus, ils sont astringents et aigres, mais ils sont délicieux une fois cuits et sucrés.

Espèce et genre : Aronia melanocarpa Famille : des Rosacées

Buisson : jusqu'à 2 m de haut. Longévité : moyenne. Caduc, autofertile. Fruits : 2 cm, sphériques, noirs. Valeur nutritive : très riches en vitamine C.

Variétés

Deux variétés d'Aronia melanocarpa ont été sélectionnées : la 'Viking', un buisson autofertile bon producteur de fruits, et la 'Brilliant', aux couleurs d'automne exceptionnelles, qui est surtout réservée à l'ornementation. Une autre espèce d'aronias, Aronia arbutifolia, l'aronia rouge, a aussi de superbes couleurs automnales. Elle produit des baies rouges qui étaient recherchées par les Amérindiens pour leur arôme.

Culture

Facile à cultiver, l'aronia pousse bien dans n'importe quels terrains excepté ceux qui sont superficiellement calcaires ou très marécageux Il est naturellement plus prolifique sur un bon sol de terreau et de tourbe. On obtient une bonne fructification en espaçant les arbustes de 2 m. Mais pour plus d'effet décoratif on peut les rapprocher. Leurs baies et leurs couleurs d'automne deviennent alors spectaculaires.

Culture en serre et en bac

Cultiver les aronias sous couvert ne présente aucun avantage. Ils prospèrent bien au grand air et leurs baies n'ont d'intérêt que cuites. Vous pouvez néanmoins les cultiver en pot, si vous n'avez pas de place dans votre jardin. Ils vous offriront une source précieuse de vitamine C.

Entretien annuel

Printemps. Désherbez, couvrez le sol de débris végétaux et traitez avec une solution à base d'algues.

Eté. Posez des filets pour protéger les baies des oiseaux et récoltez.

Automne. Éliminez les rameaux morts ou malades et bouturez.

Hiver. Fumez avec du compost et de la paille, du terreau de feuilles ou de l'écorce.

Multiplication

Ces espèces se reproduisent fidèlement par semis, mais les variétés sélectionnées se multiplient mieux par division ou par bouture en début d'automne.

Taille et palissage

Ces plantes rejettent facilement, mais il est plus facile de les cultiver sur un pied unique. Une taille d'entretien, pour éliminer les rejetons, les pousses malades ou en surnombre, est suffisante. Les aronias palissés sont du plus bel effet.

Traitement des parasites et des maladies

En dehors des oiseaux et des mauvaises herbes, les aronias n'ont pratiquement aucun ennemi. Ils sont plus productifs que les cassissiers et ne sont pas atteints par le gros bourgeon ou le mildiou. Les baies sont cultivées pour leur teneur en vitamine C, équivalente à celle des cassis.

Ornement et écologie

Leur rusticité, la profusion de leurs fleurs, l'énorme quantité de leurs baies noires et leurs intenses couleurs d'automne rendent ces plantes indispensables à tous les jardins, ornementaux ou naturels, surtout si vous aimez les oiseaux.

Récolte et stockage

Les baies de l'aronia mûrissent à la mi-été, mais leur arôme se développe en restant plus longtemps sur l'arbre. Elles ont alors besoin de protection contre les oiseaux. Après la récolte, le meilleur moyen de les conserver est de les cuisiner.

Compagnons de culture

On ne connaît pas encore les plantes capables de favoriser les aronias mais on peut les planter à côté de la rhubarbe et de choux maritimes.

Autres emplois

Les baies servent de colorant alimentaire. Leur forte teneur en vitamine C en font aussi une irrésistible friandise pour les volailles et les oiseaux.

Intérêt culinaire

On les utilise de la même façon que les cassis dont la saveur est proche. Les confitures s'accordent bien avec des plats salés, à la manière des airelles et des canneberges

Voici une recette à base d'aronias : une confiture d'aronia.

Confiture d'aronias

Ingrédients

1 kg d'aronias 500 g de groseilles blanches (rouges si vous n'avez pas de blanches) 1 petit citron un peu d'eau environ 1 kg de sucre

Préparation

1- Lavez les baies, coupez le citron en rondelles, couvrez d'eau et cuisez jusqu'à ce que les baies soient tendres.

2- Filtrez pour éliminer les peaux et les pépins, puis pesez le jus et remettez-le dans le confiturier avec les trois quarts de son poids en sucre. Ramenez à ébullition.

3- Écumez et mettez en petits pots.

Attendez six mois avant utilisation.

Servez avec un steak par exemple, des pommes de terre et des petits pois.

Navigation
Accueil

Encyclopédie

Contribuer

Boîte à outils

Dictionnaire

Chercher un mot :

Conjugueur

Conjuguer un verbe :